Vos matins ressemblent à un village gaulois se questionnant sur la fraicheur de la marchandise du poissonnier ou sont harmonieux comme dans les pubs pour céréales, avec petit gazouillis printaniers en musique de fond?

Sans doute quelque part entre les deux. Avec parfois des retards, comme chez moi, même si la plupart du temps, nous y arrivons. Et parfois aussi, (trop souvent?), une maison fermée derrière soi où trainent encore les vestiges du matin pas si harmonieux que ça. Or, rien de pire que de rentrer chez soi et de retrouver à la porte, les sentiments de frustration laissés le matin (avec les miettes, le lait, les bols de café sur la table et les chaussettes changées au dernier moment dans l’entrée «passke j’aime pas celles-là »...)

P1070063

Ligne de départ d'une course de patins à roues alignées un dimanche de septembre tout près de chez nous. J'ai parfois l'impression de chausser ces trucs-là certains matins!

A la demande d’Agathe, je reviens donc sur l’article de Real Simple, «How I transformed my mornings». A défaut d’avoir trouvé THE solution pour m’organiser et le rester (un thème qui inspire joliment la blogo...).

Pas de solution magique, vous pensez bien. Cet article aligne plutôt les témoignages de sept familles bien différentes, par leur composition et par leur approche de la question. Toutes ces voix de mères* peuvent cependant nous aider à trouver notre voie. 

Il y a la mère Anticipate, qui prépare tout la veille. Petit-déj, sacs d’école et de garderie, boites à lunch, souliers dans l’entrée. Chaque dimanche, elle épingle sur la penderie de ses 3 filles la météo pour la semaine et choisit avec elles une tenue pour chaque jour, placées ensuite dans le tiroir approprié (ça aide aussi le papa!). Elle revoit le planning de la semaine à venir, prépare sacs d’activités de chaque enfant et assure qu’ainsi, on gagne du temps. Aucune décision le matin, juste de la mise en application!

Il y a la famille Military Routine. Un peu de liberté mais un départ minuté avec étapes incontournables. Le père se lève une heure avant la mère, et s’occupe des 3 enfants (elle assure le soir). Tous se retrouvent pour le petit déj vers 7h et chacun mange ce qu’il veut tant que cela reste équilibré. A 7h25, la cloche sonne. 7h33, toutes les dents sont brossées, 7h35 maman fait un dernier check-up de tout l’appart, 7h40 les enfants doivent avoir chaussures aux pieds et manteaux sur le dos, dans l’entrée (au garde-à vous!). Pour les encourager, ils gagnent un point chaque fois qu’ils font ces trois étapes dans les temps et en perdent autant dans le cas contraire. Quand ils ont 50 points, ils ont le droit de choisir une surprise.

Il y a la famille Team Work. Chaque enfant (4) se lève seul, et a 15 minutes pour faire son lit, se laver, s’habiller, une routine enseignée dès l’âge de 5 ans. Puis petit déj ensemble. Chacun a une responsabilité (au choix, finir les boites à lunch, débarrasser la table, sortir les poubelles, aider la mère à préparer le petit déj pour les suivants – elle tient une garderie, etc…). La mère fait cependant son possible pour préparer la veille ce qui peut l’être : mettre la table, penser au menu, pré-cuire les oeufs (!), signer les papiers.

(à suivre)…

*Il semble bien que les mères demeurent les coqs de la famille, même lorsqu'elles travaillent à l'extérieur!