Je participe au défilé des Matisses organisée par Dame Crapouille... mais faute de temps, je n'ai pas cousu la Matisse que je souhaitais présenter. Et c'est donc mon modèle cafouillage en lainage foncé que je présente. Un tissu plus adapté au temps d'automne...

P1100220-001P1100244-002 P1100223-001  P1100241-001 P1100235-001 P1100238-001 P1100240-001 

En même temps, il fait un temps d'automne - il a plu tout le week-end avec un petit 12 - tout à fait adapté... sauf pour les photos! J'ai gardé mon sous-pull et enlevé les pantalons juste pour vous!

Je suis fière de cette robe malgré un résultat plein d'erreurs - en fait j'ai beaucoup appris en la cousant (et aussi beaucoup pesté!). J'avais choisi ce lainage justement parce que j'en ai beaucoup et que si je me plantais, ce ne serait pas grave. Pour une couturière amateure et débutante, les patrons d'une pro comme Valantoine, c'était pas à prendre à la légère... et je suis d'autant plus embêtée de partager mon expérience que j'adore tout ce qu'elle fait!

J'ai donc été très surprise d'arriver à faire le corsage assez vite, en 2 soirées seulement... et j'ai trouvé hyper facile de poser ce fameux passepoil qui m'effrayait tant! Non, moi c'est dans les trucs apparemment simples mais qui recquièrent un certain art que je me plante : les pinces, les coutures à 1,5 cm et les raccords, des détails qui ont fait trainé le projet en longeur.

Du coup (par non respect des coutures), j'ai du recouper les côtés de bas de robe, deux fois plutôt qu'une, et j'ai eu quand même quelques difficultés au montage de la fermeture invisible malgré les instructions pourtant hyper détaillées! Et je ne sais pas si je suis bizarrement faite, mais le haut du dos remonte beaucoup trop dans mon cou. Au final, le tout est quand même un poil trop grand pour moi, un comble quand on fait du sur mesure!

Bref, hormis ces détails techniques, j'espère corriger le tir avec une version estivale, et l'expérience de cette première version. Car il faut le dire, le tombée de cette robe est superbe et son style inimitable. J'espère quand même avoir rendu cette allure si élégante, qui est vraiment la marque de commerce de Sophie, avec ces quelques mauvaises photos... 

Pour plus de matisses, allez voir le défilé!