Quoi, déjà fini ce beau mois d'octobre, si riche et si coloré? Non, non, pas si vite... Je sais bien que bernaches, oies et monarques sont partis, mais pour une fois, j'ai envie de regarder en arrière et de retenir un peu encore Octobre -- son successeur, lui qui n'est que grisaille, froid et pluie, ne m'en voudra pas!

P1120181-001 P1120172-001 P1120173-001 P1120280-001 P1120265-001 P1120269-001 P1120278-001

Les couleurs du monarque sont irrésistibles! Ceux-ci sont à admirer à l'Insectarium de Montréal. Mon oiseau d'octobre m'a plutôt été inspiré par le bouquet de feuilles ramassées il y a quelques jours, mais dont les couleurs se sont fanées - le seul avantage de cette recette finalement, c'est que les feuilles n'ont pas séché!

Je lui trouve un petit côté amérindien à mon oiseau d'octobre... pourtant, il a été coupé dans un tissu italien, d'un vieux grand foulard Bassetti, malheureusement troué et dans lequel, je pourrai en coudre des dizaines! Il s'envolera, lui aussi, bientôt... tirage au sort dimanche pour la gagnante du jeu d'hier!

Sur la route, cette semaine, nous avons vu un grand groupe d'oies blanches, je crois que c'était la première fois que j'en voyais par ici. Et avant-hier, les cris des bernarches cherchant abri pour la nuit ont lancé les festivités d'Halloween... Oui, Octobre s'est envolé mais j'ai encore quelques souvenirs à noter et à partager!