Être végétalien et manger italien, c’est possible?  A priori quel paradoxe, tant l’assiette italienne évoque fromages, pâtes fraîches aux œufs, risotto et plats à bases de viandes… Et pourtant, j’ai été bluffée!

Lundi soir, j’ai enfin découvert cet endroit, Urban Element, une école de cuisine un peu particulière. D’abord les locaux : une ancienne caserne de pompier entièrement rénovée qui offre un espace vraiment sympathique, chaleureux mais assez vaste. Ensuite, le concept : des cours de cuisine « hands-on » (cad qu'on participe) avec un chef au cours desquels on prépare le repas qu’on déguste ensuite tous ensemble. Cela faisait déjà quelques mois que je zieutais le calendrier des cours…. Et puis en février, ma moitié m’a offert d’y aller. Je n’arrivais pas à me décider, tant il y avait de cours qui me tentaient! C’est finalement une offre promotionnelle sur tous les cours de mars qui m’a décidée, combinée aux disponibilités de plusieurs amies. Entre le végétalien italien et le cours de caramel, l’italien l’a emporté haut la main!

P1130157 P1130164 P1130166 P1130162 P1130163 P1130161 P1130160

Nous nous sommes donc retrouvées, mes copines et moi, ainsi qu’une quinzaine d’autre personnes, à se présenter à tour de rôle, un peu intimidés autour de cette grande cuisine. Puis la glace est vite tombée. D’abord l’accueil est vraiment sympathique et professionnel. Ensuite, le chef explique ce qu’on doit faire à chaque station (qui correspond à chaque partie du menu) et le cours commence! On s’atèle par groupe de deux ou trois à chaque station et on tourne à sa guise, suivant nos intérêts.

Nous devions donc préparer un menu végétalien italien :

P1130167 P1130169

  • Manicotti d’aubergine au tofu et au pesto d’épinards et noix, sauce épinard et sauce tomate (photo 1)
  • Pâtes fraîches au lin, boulettes de tofu et noix et sauce tomate (photo 2)
  • Polenta au beurre de panais et champignons sautés à l’ail accompagné d’une réduction balsamique (dommage, j'ai complètement oublié de prendre une photo!)
  • Tiramisu végétalien sans gluten

Les + : on découvre des nouvelles recettes et des mélanges auxquels on n'aurait pas du tout pensé, ni même essayé d’après le titre de la recette et encore moins d'après la liste des ingrédients… On cuisine dans un bel endroit, où le matériel abonde. On rencontre des gens sympathiques qui s’intéressent à la cuisine, c’est déjà un point commun! Enfin, et ce n’est pas un détail, on mange un très bon repas, fait sur place, accompagné de vins et en bonne compagnie.

Les - : j’aurai aimé avoir plus de conseils du chef et apprendre quelques techniques. Le chef court un peu d’un feu à l’autre, et même s’il a une aide avec lui, on n’a pas beaucoup de temps avec chacun d’eux. Aussi, quelques habitués ont pris les choses en main et du coup, il est plus difficile d’essayer de s’imposer. Mais cela peut aussi convenir à des personnes qui préfèrent regarder que faire (ce n’est pas mon cas, vous l’aurez compris!). Enfin, je me rends compte que mon vocabulaire culinaire anglais est loin d’être à la hauteur!

Un petit conseil pratique : mangez quelque chose avant d’y aller, car on dîne tard, préparation oblige! Et contrairement à sa propre cuisine, on ne pique pas dans les plats! (Ca m’a rappelé la projection du Festin de Babette, alors que j’avais le ventre vide, l’horreur!)

La prochaine fois – car j’ai bien l’intention d’y retourner! – j’aimerai aussi assister à un cours de démonstration, où un chef invité vient cuisiner et expliquer ce qu’il fait. Je crois que c’est là que je pourrai apprendre des techniques.

Je compte refaire ces boulettes, délicieuses, et cette entrée aux goûts subtils, on croirait manger de la ricotta tellement c'est fondant! Bref, une très belle expérience à recommencer... (et une très belle idée de cadeau!)

::::

Et finalement, une très belle façon d'entrer dans la semaine sainte (et de cure) : pas d'excès avec ce menu sans lait, sans oeufs, sans beurre, sans viande et même (presque) sans gluten! Je chemine tout doucement vers mon menu hydrique, avec cette année, une cure de chlorure de magnésium en plus. Si je n'ai pas le temps de revenir, je vous souhaite à tous un très beau week-end de Pâques!