Autrefois, les petits garçons ne portaient pas de pantalons longs avant l’âge de 12 ans – grosso modo jusqu’à leur confirmation quoi.

Je n’avais jamais bien compris pourquoi on exposait ainsi les gambettes de petits garçons au froid, aux intempéries et aux égratignures multiples.

P1130285-001

J’ai maintenant un garçon de 8 ans et je sais pourquoi. Depuis deux ans, donc depuis qu’il fréquente la cour des « grands » et non plus celle des maternelles, Tintin n’a plus un seul pantalon sans trou aux genoux. Pas un seul! (même celui réservé aux « occasions » est élimé… tant il se traîne constamment par terre! Ah non, il a le jaune moutarde aussi mais allez savoir pourquoi, il refuse obstinément de le porter!)

Alors, voilà. C’est décidé.  Je reviens au gros bon sens de nos aïeux.  J’en ai plus que marre de raccommoder, encore plus de racheter des pantalons, qui à peine deux fois portés, se trouent -- à croire qu’ils sont fabriqués avec du Liberty! Et puis, après tout, le port de la culotte courte le rendra plus fort : il renforcera sa résistance au froid ET il se forgera les genoux.

[En fait, en cas de neige ou de pluie, il enfile pantalon de neige ou de pluie (lesquels sont renforcés aux genoux), pour aller jouer dans la cour – c’est obligatoire, sinon ils ne sortent pas!] D'ailleurs, je me demande maintenant pourquoi je n'y avais pas songé plus tôt : il n'a pas vraiment besoin de pantalons longs à l'école!

Et voilà comment, sans la moindre dépense, on rééquipe son fils pour toute une saison et on se simplifie la vie!

Reste à trouver une utilité, si toutefois il s'en trouve, à ses bas de "bombacha" de gaucho, qui elle a résisté bien plus longtemps que les jeans heavy duty. Des idées?