Pour mes lecteurs qui iront découvrir sur notre blog Plumes d'ici et d'ailleurs, le début de cet extrait de ma nouvelle...  voici la suite de la conversion entre l'abbé Langelier et Mme Kerrigan, la mère de mon héroïne, Nora.

 

Couleursdici

 -      Et comment se comporte-elle à son retour? chercha à savoir l’abbé.

-       Elle semble apaisée et fait ce que je lui demande, reconnut-elle.

Puis soudain, à nouveau inquiète.

-       Oh mon père, il faut absolument que vous lui parliez... Mon gendre ne cesse de me répéter qu'il faut la marier, et vite. Je commence à me demander s'il n'a pas raison. J’aurais préféré qu’elle se décide à entrer en religion. Vous savez aussi bien que moi qu’il est impossible qu'elle se marie, sans son baptistaire...

-       J’ai compris, coupa l’abbé en se levant. S’appuyant sur le rebord du banc, il se pencha en avant et la regarda droit dans les yeux.

-       Madame Kerrigan, comme je vous l'ai déjà dit et répété, je ne crois pas que Nora soit destinée à entrer dans les ordres.

Il se radoucit soudain et promit :

-       Je vais voir ce que je peux faire.

Il la raccompagna jusqu’à la porte. Puis, il enfila son paletot et partit à son tour vers la rivière, presque certain d'y croiser Nora en cette fin de journée.»

 

Je compte sur vous pour faire exploser les statistiques de visite sur mon extrait en vous rendant ICI ! Merci d'avance!