P1180586-001

P1180590-001 P1180593-001P1180589-001 P1180604-001 P1180605-001 P1180606-001 P1180607-001

P1180614-001

P1180615-001

P1180617-001

P1180618-001

Un long week-end dans l’ombre et la lumière, dans le bruit et le calme # Bruit car tous les membres de la famille étaient là, disons que le volume monte vite # Ombre : j’ai pris un jour de congé et passé cette journée à faire du ménage et de la cuisine, de quoi tenir au moins deux jours sans être continuellement justement en cuisine, c’est finalement la bonne solution bien que… # Lumière : une très belle soirée pour fêter l’anniversaire de Miss Yaya avec ses amis : apéro autour du feu (succès des craquelins!), puis repas traditionnel d’action de grâce, un de ses préférés # Ombre : pas de marche dans la forêt malgré un temps idéal, une déception # Bruit : travail au jardin, le parain de Tintin est venu avec son équipement et plusieurs grosses branches sont tombées... des allers et venues pour récupérer la miss endormie, la maison étant soit pleine, soit vide… # Lumière : quelques bons moments qui se sont vite volatilisés laissant l’impression de ne pas en avoir assez profiter # Ombre : un départ précipité lundi par manque d’organisation, miss Yaya est repartie frustrée de n’avoir pas assez étudier… (M’ai avis qu’on ne la reverra pas de sitôt!) # Après son départ, c’est d’un calme.... reposant, mais aussi un peu vide. # Lumière : hier soir, j’ai eu le temps de reprendre le tricot… enfin! # Lumière encore : ce matin, il faisait, contre toute prédiction, très beau et j’ai pu enfourcher mon vélo, admirer le jour levant sur les couleurs d’automne et repenser à cette idée : « toutes les femmes devraient parfaire leur éducation en allant vivre quelque temps en Italie… » (The Awakening of Miss Prim en cours de lecture) # J'ajoute mon grain de sel : toutes les mères devraient avoir le droit à un jour de congé après les weekends de fête.