[Nous sommes en vacances d'enfants... et on en profite!]

P1200166-001

Je connaissais deux ou trois de ces œuvres majeures – la fameuse femme aux jumelles en faisait partie (Vers l'île du Prince Edouard). Mais à ma grande honte, je ne savais pas qu’il était Canadien!

Alex Colville est pourtant né près de Toronto et a vécu presque toute sa vie en Nouvelle-Écosse… Ce n’est qu’à son retour de la guerre que son style s’est vraiment défini avec une apogée où la femme, l’eau, l'animal et le moment sont devenus ses sujets de prédilection. Il y excelle! J’aime son réalisme. Il y a toujours un détail pour dire que l’image a un après et un avant… Et aussi un léger décalage – parfois on croit voir un collage… Quand on regarde de près, la finesse des traits et du détail surprend… Alex Colville construisait ses tableaux au millimètre près, les dessins de préparations sont de véritables planches d’ingénieur! Mimi a adoré.... Pourtant, ses tableaux semblent toujours avoir été peints sur le vif!

J’ai aussi aimé la simplicité des scènes et ces petits mots qui touchent… Par exemple, le témoignage de leur fille sur le fait que sa mère, Rhoda, a toujours été le seul modèle de son père malgré sa grande pudeur. Ou le mot de Colville pour son tableau Vers l'île du Prince Edouard : " Seule la femme voit." On voit d’ailleurs sa femme vieillir au cours de l’exposition sous son pinceau…

La grande réussite de cette expo est de justement mettre l’accent sur « ces moments » que Colville saisit si bien et d'avoir mis en parallèle certains tableaux avec des extraits des nouvelles d’Alice Munro, une autre célèbre Canadienne, Prix Nobel de littérature, qui cisèle ses textes et sait mieux que quiconque mettre en lumière des détails… et aussi avec des réalisateurs, les frère Cohen et Stanley Kubrick. Saviez vous que dans Shining, on voit trois des oeuvres de Colville?

Une exposition à voir absolument : rafraichissante, inspirante et pleine de lumière!

P1200168-001

P1200169-001

P1200170-001

P1200171-001

P1200162-001

P1200163-001

P1200164-001

P1200161-001

J'aurais pu en mettre plus, même si le rendu n'est pas terrible, en vrai les tableaux sont beaucoup plus lumineux! Vous les trouverez aisément sur internet... et cette dernière toile, mal photographiée est vraiment superbe, dommage...

 

edit : Rho la honte... Décidément! Orthographe du nom corrigée...