Dans le désordre : une fille pas prête qui au dernier moment se rappelle qu'elle doit rendre un pantalon chez H&M - pas tout à fait sur notre route. L'homme, qui malgré mes rappels, doit absolument passer gonfler les pneus. Le petit qui, désespéré, se met à crier qu'il trouve plus son fil de recharge d'Ipad - différent de tous les autres fils. La fille qui veut absolument prendre les fameux livres offerts à Noël (et qu'elle n'a pas encore lu parce-qu'elle-a-eu-trop-de-travail-à-l'uni) et qui se met à vider les boites au sous-sol alors qu'on est presque tous en voiture.

4-up on 2015-04-06 at 12

Moi qui désespère qu'on parte enfin, parce qu'il est déjà 18h et qu'on avait prévu de partir à 17h... mais qui malgré tout remue ciel et terre pour trouver le fil, les livres, les tongs, le short... Et malgré la liste soigneusement épinglée dans l'entrée, cochée la veille, et bien on a oublié des trucs. Cris, énervements, oublis, c'est souvent comme ça le départ en vacances chez nous.

On a du finalement revenir à la maison une fois - c'est un peu la moyenne chez nous quand même. J'avais oublié le contrat de location de la maison et Yaya sa prescription pour ses lunettes.

Départ finalement à 19h30... et arrivée chez mon père à 23h! Heureusement, comme dit ma belle-mère qu'on devait pas prendre un avion!