Ca résonne ici...

Dans ma tête aussi, ça résonne. J'ai vu des étincelles. Et depuis, je titube, j'ai une cuite, je suis au lendemain de veille, sans les souvenirs de fête et les flash de bons moments qui feraient passer la pilule. Surtout sans la certitude que cela disparaisse au bout de quelques heures, deux aspirines et un bon café.

Patins. Chute sur la glace. Sans casque. Boum. Même pas une seconde. Je n'ai rien compris.

Toc, toc, toc. TOC TOC TOC.

Parfois léger, parfois fort, le bruit, la lumière, le brouillard, le mal se déplace, varie mais jamais ne disparaît.

Le matin j'espère... ouvre un oeil puis l'autre et puis non, il est toujours là, latent, attendant son tour, un mal de tête sournois, pas franc, insaisisable, qui monte et qui descend, qui se déplace, qui prend de drôle de formes. Je suis saoûle mais ce n'est pas drôle.

Patience.

Il faut être patient, m'a-t-on dit. Patiente et parfaitement inutile. Pas de lecture, pas de film, pas de sport. Des lunettes de soleil sur le nez. RHAAAA, que puis-je faire? Du tricot avec pleins d'erreurs dedans? de la couture toute croche? Pas envie de cuisiner. Même pas de petite marche d'après le médecin. RHAAAAAAAAAAAAAA............... 

On appelle cela une commotion cérébrale mineure. Je n'ose imaginer ce qu'est l'enfer d'une commotion cérébrale majeure. J'en ai pour 3 à 4 semaines, je ronge mon frein. 

En attendant, soyez vigilants et portez TOUJOURS UN CASQUE!

[Je précise que le port du casque est obligatoire pour les moins de 18 ans dans tous les sports de glisse et de roue au Canada. Au ski, j'en porte toujours, surtout pour son efficacité anti-froid. Je suis punie de ma suffisance, tant au vélo comme sur des patins, je me pensais, à tort, peu sujette aux chutes. Mea culpa]

P1220344-001

P1220345-001

P1220347-001

 

C'est Tintin qui en profite! Une semaine en pointillé - Jour de la Famille, deux jours sans école pour cause de tempête de neige, et il continue de neiger! Et je suis là quand il rentre, sans ma tête, mais là tout de même...