27 octobre 2015

Ranger : un apprentissage

Troisième commandement : procéder par catégories (et non par pièce) En deux week-ends, j’en ai terminé avec mes vêtements – et par la même occasion ceux de Tintin dont la responsabilité m’écope encore. Un bonus d’ailleurs : Tintin a beau se moquer de ma « méthode chinoise » comme il l’appelle, depuis son instauration dans sa commode et sa penderie, plus aucun débordement de tiroir n’a été constaté et il maintient le tout ordonné… Il aime même ranger lui-même dorénavant! Je crois qu'il apprécie de pouvoir lui aussi le... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 12:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 octobre 2015

Le secret est dans le pliage

Deuxième commandement : la verticalité! La vraie découverte – en tout cas pour moi et sans doute la seule que je retiendrai à long terme – est la méthode de rangement vertical des vêtements. Une vraie révolution! (Attention au risque d’addiction! Tout le monde se moque de moi en ce moment à la maison, je replie absolument tout en mode vertical!) « N’empilez jamais les choses, préférez le rangement vertical» est ma nouvelle maxime. Marie Kondo nous explique qu’il vaut mieux ranger ses vêtements de façon à les voir tous. C’est... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 12:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 octobre 2015

L'ordre, une histoire familiale

Une des choses qui m’a le plus interpellée à la lecture du Pouvoir étonnant du rangement de Marie Kondo est ceci : « Si le caractère désordonné de vos proches vous agace, je vous conseille vivement de vérifier votre propre espace, surtout les endroits où vous entreposez vos affaires. Vous trouverez sûrement des choses à jeter. Une forte envie de faire remarquer l’incapacité d’autrui à ranger est généralement le signe que vous ne prenez pas autant soin de votre propre espace que vous le devriez. » Et vlan, prends-toi... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 13:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 octobre 2015

«Ranger est un événement spécial»

A chaque rentrée, c'est un peu le même rituel. Ranger, organiser et changer de paradigme - autrement dit reprendre une bonne routine. Pourtant, je n'étais pas pressée de m’y mettre cette année, sans doute aussi parce que la météo ne m'y forçait pas. L'été a joué les prolongations et ça me convenait tout à fait! Et puis, j'ai reçu un petit mail. "Le livre que vous avez réservé est maintenant disponible à votre succursale".  Le pouvoir étonnant du rangement de Marie Kondo m'est tombé dessus juste au bon moment.   Ah,... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 12:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 août 2015

Quintessence

«L'océan l'étonnait autant qu'il la troublait. Rien ne l'avait encore jamais autant impressionnée. Pour elle, il semblait être la quintessence même de la matière, le chef d'oeuvre des mystères.» Extrait de L'empreinte de toute chose, d'Elizabeth Gilbert
Posté par Parciparla à 11:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 juillet 2015

Alex Colville, un peintre du moment

[Nous sommes en vacances d'enfants... et on en profite!] Je connaissais deux ou trois de ces œuvres majeures – la fameuse femme aux jumelles en faisait partie (Vers l'île du Prince Edouard). Mais à ma grande honte, je ne savais pas qu’il était Canadien! Alex Colville est pourtant né près de Toronto et a vécu presque toute sa vie en Nouvelle-Écosse… Ce n’est qu’à son retour de la guerre que son style s’est vraiment défini avec une apogée où la femme, l’eau, l'animal et le moment sont devenus ses sujets de prédilection. Il y... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 juin 2015

Des mauvaises herbes

Vous vous souvenez d'Alma? C'est une jeune femme très érudite. Mais comme toute être humain, elle doit faire face à des situations et des émotions qu'on ne peut apprendre dans des livres ou des autres : il faut les vivre...  «- Je suis consciente que tout le monde connait des déceptions, Hanneke. - Je ne suis pas certaine que tu en soies conscience. Tu es encore jeune, alors tu ne penses qu’à toi. Tu ne remarques pas les avanies que subissent les gens autour de toi. Ne proteste pas : c’est vrai. Je ne te condamne pas.... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 mai 2015

Au temps de la mousse (2)

«- Alma, commença-t-elle, le discours courtois ne doit pas se précipiter. Vous découvrirez que c’est un comportement aussi utile que civilisé qu'en de rares occasions de permettre à votre victime d’achever vraiment une pensée. Votre précieux rôle d’hôtesse consiste à mettre en valeur les talents de vos invités et non à clamer triomphalement les vôtres. En outre, il n’est pas nécessaire de multiplier les rires devant les mots d’esprit, une fois qu’ils ont accompli leur tâche et suscité l’amusement. Je trouve dernièrement... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 08:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30 avril 2015

Au temps de la mousse

«Mais quelque part entre le Temps géologique et le Temps humain, décida Alma, il y avait autre chose : « le Temps de la mousse ». En comparaison du Temps géologique, le Temps de la mousse était d’une vitesse aveuglante, car les mousses pouvaient faire en mille ans des progrès qu’une pierre ne pouvait rêver d’accomplir en un million. Mais selon les critères du Temps humain, le Temps de la mousse était douloureusement long. Pour un œil averti, la mousse semblait même ne pas bouger du tout.» Extrait de L'empreinte... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 23:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 avril 2015

Aminata

« L’idée de ce roman m’est venue en lisant un livre volé. Je commencerai donc par préciser ce que j’ai subtilisé et où. Le livre s’intitule The Black Loyalists : The Search for a Promised land in Nova Scotia and Sierra Leone, 1783-1870, de l’auteur James W. St.G. Walker, professeur d’histoire à la University of Waterloo, en Ontario. Il se trouvait à Toronto, dans la bibliothèque de mes parents, Donna Hill et Daniel G. Hill. Mon père avait griffonné son nom au revers de la couverture avant que je ne quitte la maison, mais cette... [Lire la suite]
Posté par Parciparla à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,