P1200893-001

P1200869-001

P1200641-001

P1200643-001

P1200666-001

P1200713

P1200668-001

P1200705-001

P1200729-001

P1200913-001

P1200850-001

Après la compétition, on été tous pompés # Le lendemain, dès l’aube, les entrainements ont repris à fond… les troupes, surtout le dernier, étaient super motivées! # A force, ça donne envie d'essayer # Commencer le surf à presque 50 ans… hum! # D’abord, il faut arriver à enfiler la tenue – clairement un peu trop courte pour moi # Puis il faut arriver à tenir la planche SUR l’eau – je vous passe le nombre de fois où ma planche piquait sous l’eau dans la vague en avant, une bonne tasse d’eau de mer avalée à chaque fois et je ne compte pas les tourbillons de côté # Au bout d’une heure, j’étais exténuée, incapable de crawler pour faire avancer la dite planche – c’est fou comme ce truc est lourd et à la fois instable une fois sur des vagues # Le mieux que j’ai pu faire – et je réalise à postriori que l’exploit peut sembler mineur – c’est tenir à 4 pattes sur la planche, une véritable prouesse dont j’étais bien fière sur le moment! # Pendant ce temps-là, il y en avait trois qui se bidonnaient sur la plage… # A la fin de cet entrainement de malades, quand il a fallu rendre le matériel, mon corps m'a clairement fait comprendre que le surf, ce n’est pas de mon âge, alors que Tintin, qui n’a plus voulu lâcher la planche après la compétition, montait à chaque vague sur son surf comme si c’était une vulgaire serviette de plage, voir un tapis volant et faisait ses premières figures sur planche… # Clairement, il y a de l’injustice dans la vie.