5min30s ou la recherche du temps perdu

27 avril 2016

Tremblant... ou rien!

P1220384-001

P1220386-001

P1220387-001

P1220388-001

P1220413-001

P1220390-001 P1220391-001

P1220415-001

P1220416-001

P1220427-001

Tintin, avec ses "double tip" passe vraiment partout et dans tous les sens (pas sûre que le style soit très orthodoxe, mais "double tip" quoi). 

Avec l'hiver doux que nous avons eu, on aurait pu espérer un printemps hâtif et chaud. La neige a fondu très vite et nous nous sommes risqués à faire notre sortie annuelle à Tremblant fin mars, après la semaine de congé scolaire, alors que le soleil et la chaleur étaient au RV. Je crois que Mimi et Tintin en ont bien profité – condamnée à rester en bas des pistes, j’ai quand même pu marcher et même m’aventurer doucement sur une piste de ski de fond. Surtout, ce long week-end a été l’occasion de se détendre… Jacuzzi fasse à la montagne, pop-corn devant la télé, pause-café avec ma sœur et des amis antillais, un délicieux sandwich à l’épicerie fine Le St-Amour, que demander de plus? Tout cela sous un soleil de printemps et un ciel bleu immaculé…

Tremblant devient assurément notre RV annuel!

[Il y a en ce moment un spécial enfant (6-12 ans) jusqu’à la fin mai, imbattable, abonnement de saison pour le prix d’un billet et demi de remontée! Du coup, Tintin a déjà sa carte saison 2016-17!]

Billet non sponsorisé, mais je prendrais bien une réduction sur le logement et/ou les billets adultes! ;-)

Posté par Parciparla à 08:11 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


25 avril 2016

Des nouvelles du tricot...

Cf, mon dernier post.

Il avançait tout croche ce tricot. Alors un jour, fatiguée de ne voir aucun progrès de mon état semi-comateux, j’ai décidé de le défaire et de tout recommencer, en espérant que cet effort me vaudrait une récompense…

Et bien, il n’est pas toujours terminé ce tricot!

Certes, il est mieux, globalement. Mais il reste quelques nœuds, quelques erreurs de fonctionnement. Sans doute que ma chute aura eu plus de conséquences que je ne pensais… Une bonne leçon d’humilité!

Ce qui m'amène à poser la question : revenir ici, ailleurs?

13015528_1101667173229153_766700607431172861_n

Premier papillon au jardin, l'herbe n'a même pas encore poussée!

Mais avant de prendre une décision, quelques petits articles en retard, pour ne pas complètement effacer les derniers mois…

Posté par Parciparla à 23:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 février 2016

Projet tricot 2016

P1220340-001 P1220348-001

P1220351-001

P1220352-001

 

Un long projet qui avance bien ces jours-ci, avec mon demi-temps au bureau. Plusieurs erreurs se sont glissées au fil des rangs, surtout dans la 2e partie, mais je les laisse, un peu par paresse, surtout parce que le point est complexe à remonter et je me dis que cela me fera un souvenir amusant de ma commotion. 

Modèle gratuit Stitch Block Cowl de Purl Soho. Laine cascade. Une belle et chaude écharpe pour aller avec mon nouveau manteau!

 

Posté par Parciparla à 14:05 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 février 2016

toc toc toc

Ca résonne ici...

Dans ma tête aussi, ça résonne. J'ai vu des étincelles. Et depuis, je titube, j'ai une cuite, je suis au lendemain de veille, sans les souvenirs de fête et les flash de bons moments qui feraient passer la pilule. Surtout sans la certitude que cela disparaisse au bout de quelques heures, deux aspirines et un bon café.

Patins. Chute sur la glace. Sans casque. Boum. Même pas une seconde. Je n'ai rien compris.

Toc, toc, toc. TOC TOC TOC.

Parfois léger, parfois fort, le bruit, la lumière, le brouillard, le mal se déplace, varie mais jamais ne disparaît.

Le matin j'espère... ouvre un oeil puis l'autre et puis non, il est toujours là, latent, attendant son tour, un mal de tête sournois, pas franc, insaisisable, qui monte et qui descend, qui se déplace, qui prend de drôle de formes. Je suis saoûle mais ce n'est pas drôle.

Patience.

Il faut être patient, m'a-t-on dit. Patiente et parfaitement inutile. Pas de lecture, pas de film, pas de sport. Des lunettes de soleil sur le nez. RHAAAA, que puis-je faire? Du tricot avec pleins d'erreurs dedans? de la couture toute croche? Pas envie de cuisiner. Même pas de petite marche d'après le médecin. RHAAAAAAAAAAAAAA............... 

On appelle cela une commotion cérébrale mineure. Je n'ose imaginer ce qu'est l'enfer d'une commotion cérébrale majeure. J'en ai pour 3 à 4 semaines, je ronge mon frein. 

En attendant, soyez vigilants et portez TOUJOURS UN CASQUE!

[Je précise que le port du casque est obligatoire pour les moins de 18 ans dans tous les sports de glisse et de roue au Canada. Au ski, j'en porte toujours, surtout pour son efficacité anti-froid. Je suis punie de ma suffisance, tant au vélo comme sur des patins, je me pensais, à tort, peu sujette aux chutes. Mea culpa]

P1220344-001

P1220345-001

P1220347-001

 

C'est Tintin qui en profite! Une semaine en pointillé - Jour de la Famille, deux jours sans école pour cause de tempête de neige, et il continue de neiger! Et je suis là quand il rentre, sans ma tête, mais là tout de même...

Posté par Parciparla à 16:56 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 janvier 2016

Adieu marquise

il y a des personnes dans la vie qui vous marquent. La plupart du temps, ce sont des proches, ils ont partagé de moments précieux ou ont été là quand vous en aviez besoin.

Je n'ai jamais rencontré Laure, la femme derrière La marquise de carabas, ce blog plein de vie, de moments drôles, mère de famille nombreuse, qui prodiguait généreusement conseils, tutos et recettes. et pourtant, elle m'a marquée.

Laure nous a quittés trop tôt, beaucoup trop tôt, et je ne peux qu'imaginer la peine de ses proches et le trou béant que sa dispartition laisse dans sa famille. 

Il ne se passe pas une semaine sans que je ne consulte une de ses recettes de cuisine. J'avais imprimé à l'epoque ces quelques tutos et conseils sur lesquels je revenais le plus souvent. Ils m'accompagneront encore longtemps, et je ne pourrais jamais oublié le flan rapido presto ou la série de macaronnage suivie par écran interposé. Elle m'a fait rire, elle m'a inspirée, elle m'a fait réfléchir et m'a ouvert de nombreuses portes. Je l'en remercie.

Je voulais juste témoigner mon soutien et mon admiration pour elle. Elle restera à jamais pour moi la marquise de carabas, pétillante et pleine de ressources, une image virtuelle certes mais qui, j'en suis certaine, correspondait à cette belle personne.

Repose en paix Laure.

Posté par Parciparla à 10:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 janvier 2016

En 2016, marchons!

20160115_080944_resized (1)-001

Bon bien nous y voilà à cette fameuse année 2016. Longtemps je la regardais comme le bout du bout, un date lointaine, hypothétique, totalement intangible, un truc qui n’arriverait jamais quoi.

Pourtant nous y sommes. 50 balais cette année! Un demi-siècle…

Le temps n’a fait que s’accélérer ces dernières années. C’est pour cela sans doute que je rêvais d’un projet LENT. Un événement qui durerait, qui me permettrait de voir les jours doucement, et aussi et surtout de voir mes amis dans un autre contexte que la course perpétuelle.

C’est un projet un peu égoïste. Au lieu d’aller vers les autres, je leur demande de venir avec moi. Un projet qui est exigeant aussi. Mais c’est le seul cadeau que je souhaite qu’on m’offre : du temps à passer ensemble.

J’ai choisi de partir sur le Chemin de Compostelle. Alors, je n'irai pas jusqu’à Santiago d’une traite. Sans doute y finirais-je par y arriver mais cela prendra vraisemblablement plusieurs années. Disons avant les 60 ans! L’idée est de commencer – comme disent les Anglais, It’s a journey. De marcher, de prendre le temps d’aller de village en village, d’admirer la campagne française, de découvrir certains coins et d’en redécouvrir d’autres, de marcher dans les traces de tous ces pèlerins avant moi et de le faire si possible en bonne compagnie. D’échanger, d’écouter, de se ressourcer. Et enfin de profiter des plaisirs simples : à moi les produits locaux et le bon vin! [je vous ai dit que ce projet était égoïste?]

J’ai donc invité tous mes amis (et ma famille!) à venir marcher un bout du chemin avec moi en juin. Je partirais du Puy-en-Velay sur la fameuse Via Podiensis (GR65) – j’aurais aimé partir de Lyon, ou mieux de Cluny, mais le temps m’est compté malgré tout et je me souviens que j’ai mis trois ans à mettre toutes ces jours de côté pour pouvoir m’offrir ce mois hors du temps. J’ai prévu environ 22 jours de marche max avec un peu de rab entre, au cas où… pour laisser aussi la place à l’imprévu. Le but est d’atteindre, via la voie de Rocamadour (GR6), Villeneuve-sur-Lot, ville de mes ancêtres et où est enterrée ma chère grand-mère dont je n’ai jamais encore vu la sépulture. Ce "pèlerinage" lui sera en partie dédiée à Marie-Louise, je ne suis pas sûre d’ailleurs qu’elle ne m'ait pas souffle l'idée – même si je sais que je dois à ma célèbre Tatie de m’avoir initiée à l’existence de ce chemin, elle qui l’a fait avant moi et jusqu’au bout.

L'invitation a été lancée. Et déjà les réponses affluent : en quelque sorte, je suis déjà en marche!

 

PS. Est-ce que ce sera l'occasion de faire quelques rencontres en vrai de fidèles lecteurs/lectrices?

Posté par Parciparla à 08:04 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

12 janvier 2016

Outlander

p10426921_b_v7_ab

Pendant les vacances, à défaut de lire, j'ai regardé la série télévisée Outlander... J’avais dévoré les premiers tomes du roman fleuve Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon dont la série est tirée – le genre de roman un peu fleur bleue mais rempli d’aventures, parfait quand on doit rester au lit par choix ou pour une période de convalescence. Les aventures de Claire, une jeune infirmière anglaise de 1945 plongée malgré elle dans l’Écosse du XVIIIe, et de Jamie Fraser, un Écossais de son temps, sont tout à fait captivantes et j’ai d’ailleurs souvent offert cette série à des futures mamans obligées de garder le lit. Au fur et à mesure des tomes, la sauce est un peu trop étirée, mais comme souvent, à ce stade-là, il est trop tard pour abandonner et cela n’enlève rien au plaisir qu’on a eu à dévorer les premiers tomes.

J’avais donc quelques réserves à voir cette extraordinaire histoire portée à l’image, mais étant donné que je l’avais lue il y a bien longtemps, je ne me souvenais plus de toutes les péripéties et du coup, le plaisir a été au rendez-vous. D’autant plus que l’image et le son apportent aussi leur texture et leur saveur, en particulier l’accent écossais, qui m’avait complètement échappé à la lecture! Un régal!

J’ai donc facilement avalé les 16 épisodes de cette première saison et j'attend impatiemment de mettre la main sur la saison 2 (des idées?). Mon seul bémol sont les scènes de sexe, il me semble qu’il y a qq chose de trop moderne dans l'interprétation, sans doute aussi parce que dans le livre, le jeune homme ne devient pas un amant hors pair en une seule nuit!

 

OUTLANDER - Season 1 Trailer

  

Bref. A voir quand même et pour ne rien gâcher, le jeune acteur écossais qui tient le rôle de Jamie est plutôt agréable à regarder et parfaitement crédible pour le coup! Je vous le recommande, surtout en V.O.!

Posté par Parciparla à 08:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 janvier 2016

Vert Noël

Chaleur et Noël ne riment pas souvent chez nous, et pourtant, le précédent record de 8 degrés datant de 1957 a été facilement fracassé ce 24 décembre. 17 au thermomètre.

Ce 24, on en a profité pour revenir de la fête de Noël du bureau à pieds avec les garçons. Un drôle d'atmosphère, un peu comme dans un film de science-fiction, l'impression de fin du monde, une sorte de décalage temps, on SENT que quelque chose d'anormal flotte dans l'air.

Et puis CRAC, ce que je pensais être un balle de Nerf Gun (avec lesquels les gars se déchainaient dans mon dos) s'est révélé en fait, à notre stupeur à tous, une grosse branche d'un vieil arbre qui m'a frolé le crâne juste derrière. J'ai senti son souffle. La vie ne tient parfois qu'à quelques cms. Mais j'ai pas eu le temps d'avoir peur - je crois bien que les garçons, qui ont vu la branche, ont été plus impressionnés que moi!

Le lendemain, j'ai couru 30 min et le surlendemain aussi. Du jamais vu je vous dis.

20151224_120729

20151224_121143

20151224_122906

20151224_123001

En tout cas, Tintin n'arrête pas de reparler de cet événement et chaque fois qu'on passe maintenant près du parc et de l'arbre, dorénavant bien ensevelis sous la neige, il le mentionne. 

 

 

 

 

 

Posté par Parciparla à 08:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 janvier 2016

Aye*!

Our Scot girl made it!

P1220320-001

P1220326-001

P1220329-001

P1220332-001

P1220336-001

 

Hier était the D Day, jour du départ de miss Yaya pour l'Écosse # On pensait avoir tout vu avec elle, les paperasses de dernière minute, le stress face aux questions sans réponses, le passeport périmé, tout... # Sur notre insistance, TOUS ses papiers importants, incluant son passeport, étaient donc soigneusement rangés dans une pochette bleue # On a bouclé sa valise - après l'avoir pesée trois fois non sans mal, elle part pour 3 saisons quand même # Elle a même eu le temps de faire du ski une dernière fois avec son frère dimanche après-midi # Lundi matin, la voiture de location est arrivée à la maison à l'heure - hallucination de la jeune chauffeuse devant les dindons sauvages # On est passés à la banque et à la pharmacie le matin, laissé la grande chez le dentiste et hop sur l'autoroute direction Montréal # Dans un dernier réflexe (et une formidable intuition!), je demande à Yaya de vérifier une dernière fois qu'elle a bien l'essentiel : la pochette bleue. # LA POCHETTE BLEUE B*RDEL # LA POCHETTE BLEUE... C'EST PAS POSSIBLE!!!!! # Demi-tour en trombe, pendant que Miss Yaya fouille un à un tous ses bagages... # Point de pochette bleue # Arrivés à la maison, cherche que je te recherche, la pochette bleue demeure introuvable... # Je sors de la voiture, genre couleur prune foncée, c'est encore trop faible pour décrire ma face # On retourne tout ce qu'on trouve et, dans un éclair, je pense chapeaux de ski, boite de chapeaux de skis, haut du placard, tout au fond # Eureka! # La pochette bleue s'y trouve - me demandez pas comment ni pourquoi # Rembarquement en urgence immédiat # On récupère la grande au coin de l'entrée d'autoroute # ET JE FONCE - limite de vitesse à 100 ici, mais il fait beau (-20 grand soleil, pas de vent) c'est le lundi de la rentrée, il est midi et demi, pourvu que les flics soient chez Tim's! # On est arrivées à l'aéroport Trudeau à 14h15, encore dans les temps # Miss Yaya est partie faire sa longue queue pour passer les douanes américaines - malheureusement elle passait par JFK et donc c'est l'emm*rde totale, tu rajoutes 1h30 juste pour les formalités # Mimi et moi avons pu souffler et prendre une pause avant de reprendre la route dans l'autre sens, cette fois tranquilos... # Le soir on a eu un petit appel de JFK, tout allait bien # Ce matin, un message de Londres, aucun souci avec le British Border, ouf # Ce matin, avant de partir au bureau, un appel via internet, fatiguée mais arrivée à Glasgow... et ce midi, un échange via FB pour son installation à la résidence # Maintenant, je vais pouvoir me reposer vraiment... En fait j'aurais du prendre des vacances APRÈS!

* Aye : oui, en écossais.

Posté par Parciparla à 14:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

01 janvier 2016

My 2016, be and let be

image

image

image

Welcome 2016! La neige est arrivée et une première sortie pour la souffleuse et mes skis, un fort qui monte chaque jour un peu plus haut et pleins de projets pour la rentrée.

Laisser faire et poursuivre son chemin, voilà mes voeux, be and let be! Soyez heureux!

 

image

 

Posté par Parciparla à 17:56 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,