5min30s ou la recherche du temps perdu

17 janvier 2015

Lectures de Noël

[Je suis encore dans l'incompréhension des événements. Comment en arrive-t-on là? est une question qui m'obsède... Le remède à ce puits sans fonds est en partie de reprendre la lecture et de continuer à explorer notre monde, si lumineux et aussi si sombre.]

J'ai reçu plusieurs livres à Noël, j'en reparlerai. Mais pendant les vacances, avant donc, j'étais plongée dans une belle série qui est venue adoucir les journées si moches et sans neige.

P1190104-001

P1190105-001

P1190109-001

P1190110-001

Pour ces lectures, un seul sujet : el Camino. Des livres empruntés à la bibliothèque en prévision de ces vacances de Noël. En avant route d'Alix de Saint-André, Immortelle randonnée de Jean-Christophe Rufin, Je pars de Hans-Peter Kerkeling.

Chaque après-midi, j'ai aussi marché, mais pas comme dans ces livres, pas encore du moins.

J'ai marché seule, le plus souvent, aucun membre de la famille n'ayant le goût de me suivre sur les sentiers glacés et dans le vent de cette fin décembre, au climat tout à fait inhabituel. La neige n'était presque plus, et la pluie tombée transformée en glace. Peu importe!

La graine est plantée.

« Et là, dans ces splendeurs, le Chemin m’a confié son secret. Il m’a glissé sa vérité qui est tout aussitôt devenue la mienne. Compostelle n’est pas un pèlerinage chrétien mais bien plus, ou bien moins, selon la manière dont on accueille cette révélation. Il n’appartient en propre à aucun culte et, à vrai dire, on peut y mettre tout ce que l’on souhaite. S’il devait être proche d’une religion, ce serait à la moins religieuse d’entre elles, celle qui ne dit rien de Dieu mais qui permet à l’être humain d’en approcher l’existence (.../…) il met le moi en résonance avec la nature. Comme toute initiation, elle pénètre dans l’esprit par le corps et il est difficile de la faire partager à ceux qui n’ont pas fait cette expérience. » Extrait d'Immortelle randonnée.

« Un jour, un poète écrira une ode aux tissus synthétiques : légers dans le sac, infroissables et séchant vite… Vive la laine polaire et les chaussettes de randonnée à bouclettes anti-ampoules ! Seule exception : la petite culotte de coton. Quand on marche, rien ne remplace le confort d’une petite culotte en coton. Grande, la petite culotte : une taille au-dessus, comme pour les chaussures. Car, …/… quand on marche, les pieds gonflent, et les élastiques frottent.  Extrait de En avant, route!

J'ai aimé toutes ces lectures, pour ce qu'elles disaient du chemin ou pas, mais surtout pour ce qu'elles disaient de leur auteur, tous si différents et s'étant mis en marche pour des motifs variés, confus, parfois sans raison. Depuis, le chemin n'arrête pas de me faire signe. La seule question qui demeure est : quand partirai-je?

Posté par Parciparla à 13:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


08 janvier 2015

*Charlie*

B6vyjOPIIAA-4SO

Un vieil homme veut apprendre à son petit-fils ce qu'est la vie.
"En chacun de nous, il y a un combat intérieur" dit-il au jeune garçon. 
"C'est un combat jusqu'à la mort et il se tient entre deux loups."
"Le premier est ténébreux. Il est la colère, l'envie, le chagrin, le regret, l'avidité, l'arrogance, l'apitoiement sur soi-même, la culpabilité, le ressentiment, l'infériorité, la supériorité, les mensonges, la fausse fierté et l'égo."
"Le second est lumineux. Il est la joie, la paix, l'amour, l'espoir, la sérénité, l'humilité, la gentillesse, la bienveillance, l'empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi."
Le petit-fils réfléchit pendant un long moment. Puis, il demande à son grand-père : "Quel est le loup qui gagne ?"
Le vieil homme sourit et lui répond : "Celui que tu nourris."

Nourrissons la Liberté!!!!

[Ce commentaire est d'un inconnu, lu sur un des nombreux billets sur le sujet qui me bouleverse et me choque. Nourrissons surtout la tolérance... Merci]

Et pour expliquer aux enfants, téléchargez ces journaux là.

Posté par Parciparla à 11:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 janvier 2015

Encore Noël

Quelques photos pour se souvenir de ce Noël 2014, si doux - tant dehors que dedans!

P1180944_001

P1180935_001

P1180969_001 P1180970-001

P1180978_001

P1180981-001

P1180982-001

P1180995-001

Déjà rentrés! # Ce matin fut dur, et la semaine s'annonce difficile pour les décallés horaire que nous sommes - pourtant on n'est partis nul part...# Une tempête de verglas le week-end avant la rentrée, pas cool, on aurait préféré l'avoir plus tôt pendant les vacances, pour profiter du paysage au moins...# Cette année, le sapin a été nommé Big Mama - parce qu'il était très large mais pas très grand... du coup on l'a mis sur une table # Beaucoup de cadeaux - certains sont partis ensuite pour être livrés plus loin - et les emballages signés par Mimi (ne pas regarder la douche du bas, témoin des essais de peinture au lancer... dis jours après elle est toujours décorée!) # La der des der boîte de foie gras de chez mes cousings, dont la date limite était dépassée sans rien altérer à la qualité. Maintenant, plus le choix, il faut qu'on y retourne! # Le petit Jésus est bien au chaud; la veille, Marie était allongée par les bons soins de Tintin: elle accouchait! # Lego time: les pièces sont de plus en plus petites, grrr... Minecrafter in action! # Oui, oui, le père Noël a apporté un vélo, en fait deux même! Des vélos de papy et mamy, avec large siège, suspension et guidon haut, on ne rajeunit pas! Il va falloir attendre pour les tester... # J'ai aussi enfin des bonnes bottes pour affronter le froid et la neige. testés hier pour déblayer l'entrée # Bonne rentrée à tous, c'est pas facile, mais les jours s'allongent!

 

Posté par Parciparla à 12:15 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 janvier 2015

Mes voeux

muffle-2016

Last but not least... Un bouc des Rocheuses, dont la robe grise me convient et puis je n'oublie pas que je suis bélier...

Ce regard m'a touchée. Allez savoir pourquoi... Une peu de clémence me semble bienvenue pour accueillir la nouvelle année. Un chiffre que j'aime ce 15! Pourvu qu'il apporte de l'équilibre à la sauce familiale. J'ai envie de faire tant de choses, le temps passe si vite, les obligations sont si lourdes parfois, que je me sens souvent les pattes coupées dans mon élan. Alors cette année, j'ai envie de retrouver le plaisir de gambader dans les montagnes, libre!

Dans l'ordre : changer d'air, faire un voyage, se ressourcer et poursuivre mes petits projets qui me sont si nécessaires pour respirer... Envie de plus d'échanges aussi.

Et vous?

 

 

Posté par Parciparla à 12:43 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 décembre 2014

Voeux pour lui

Ours-2016

 Voeux du papa, un peu l'ours de la maison... 

Comme il déteste qu'on parle de lui, je fais court. Dure année qui se termine enfin, mais un peu meilleure que la précédente. Certains diront qu'on s'habitue à tout et même s'il ne le reconnaît pas toujours, il a eu aussi beaucoup de chance dans ce parcours professionnel si souvent cahoteux et difficile. L'année qui arrive annonce des possibilités et un chemin un peu plus sûr, enfin!

Mes souhaits : maintenant qu'une source d'inquiétude s'est éteinte, qu'il apprécie tous les petits moments, qu'il trouve un job qui l'inspire et l'épanouissement qu'il procure mais surtout qu'il ouvre bien grand ses oreilles et son coeur, toute la famille est là!

 

BoNne AnNée à tous!

 

 

Posté par Parciparla à 12:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



29 décembre 2014

Christmas Holidays (3)

{Les jours sacrés de Noël}

P1190087-001

P1190095-001

P1190096-001

P1190097-001

Cette année, Noel a apporté la Paix. Ce fut sans doute et de loin le plus beau cadeau de 2014. Et je savoure, depuis le 26 surtout, ces jours sans obligation aucune, sans horaire et sans projet.

On lit. On joue. On se repose. On grignote les restes...

On reprend des forces, dans quelques jours, une nouvelle année commence!

Posté par Parciparla à 13:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 décembre 2014

Happy TEN

Tintin a 10 ans!

Deux chiffres, tout un passage pour notre Boxing Day baby... Ca méritait que je fasse un petit effort!

P1190045-001

image

P1190038-002

Photo annuelle des six cousins : dorénavant, c'est le 5e qui est le plus grand!

Allez, j'y retourne, j'ai encore des paquets à emballer!

 

Posté par Parciparla à 18:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 décembre 2014

jOyEuX nOëL

C'est le temps de prendre un peu de temps... encore quelques heures à courir, finir les derniers préparatifs (mettre une croix définitive sur d'autres) et finalement trinquer : la voilà cette trêve tant attendue! Profitez-en!

austral-2016

Carte de voeux éliminée à l'impression - je n'ai gardé que des animaux canadiens au final... Mais je vous l'offre, car j'aime ce petit regard qui dit tant!

 

Posté par Parciparla à 09:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 décembre 2014

Voeux pour Mimi

Loup-2016

Carte de voeux de Mimi, si éprise de liberté, si secrète aussi... 

Pour Mimi, 2014 aura été une dure année – pourtant celle de ses 20 ans… Elle a bien remonté la pente depuis ce début d’année gris, triste et un peu désespérant où elle est revenue chez nous, sans plus aucun goût à rien. Inquiétant pour nous ses parents, qui nous faisons tellement de soucis…

Et depuis, elle travaille tant notre aînée! Elle qui aime dormir le matin, est debout six jours sur sept, à 5h30, prête à affronter le froid et la nuit pour aller chercher le seul bus matinal qui malheureusement passe assez loin de la maison. Elle a sa lampe frontale et porte dorénavant ma vieille doudoune Nautica au-dessus de son manteau plus léger et plus adaptée au milieu urbanisé où elle évolue dans la journée. Une doudoune avec une fourrure de loup, plus âgée qu’elle, et qui a fait ses preuves – elle perd quelques plumes mais demeure de loin la plus chaude. Heureusement que je l’ai gardée!

D’ici au 2 janvierl, sauf le 25, elle n’a aucun jour de congé… et elle travaillera le 26 au petit matin, le 31 et le 1er pour s’assurer que le magasin est fin prêt à recevoir des hordes féminines en folie, à la recherche de la petite culotte soldée rose à dentelles pistache qui omg est tellllllement indispensable.

Ma louve, si secrète, qui observe avec amusement son environnement de travail, qui ne dit mot, mais qui n’en pense pas moins… Elle parle du magasin comme d’un bocal de poissons rouges et c’est souvent hilarant d’entendre ses anecdotes. Elle sait dorénavant qu’elle fera autre chose et cette annonce nous a réjouit. Elle a ajouté à son horaire déjà chargé un programme de remise en forme qui donne déjà des résultats. Elle a tant besoin de routine et d’ordre autour d’elle! Mais aussi de moments de solitude et de ressourcement… et d’amis loyaux et fidèles, hélas des espèces rares.

Mes souhaits : qu’elle trouve enfin sa voie et qu’elle poursuive son chemin, si distinct des autres, sans en souffrir. Elle est différente, elle le sait, et il faut qu’elle se fasse confiance, encore confiance, avec un zest de constance, trois mots pour cette nouvelle année! 

Posté par Parciparla à 11:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 décembre 2014

Voeux pour Yaya

Faon-2016

Carte de voeux de Yaya : quand elle l'a vue parmi les autres, elle s'est tout de suite reconnue!

Bilan de 1er semestre universitaire

Pour Yaya, la vie n’a pas été simple. Ce semestre avait mal commencé pour elle. Il se termine enfin… et elle se sent plus seule que jamais. J’ai bien cru qu’elle allait abandonner, tant à un moment donné, elle se sentait overwhelmed comme on dit en anglais, débordée ne me semble pas traduire tout à fait le sentiment…

On l’a soutenue tant qu’on pouvait, au téléphone, sur skype, en se rendant en urgence l’aider à l’appartement. Mais reste que pour elle, qui a tant besoin de liens sociaux, la situation ne peut pas continuer. Cette solitude la fragilise trop. Elle au moins le verbalise.

Elle cherche donc à déménager, elle veut habiter avec d’autres étudiants de SON campus, vivre à côté, avoir l’impression d’appartenir à un groupe, d’être dans une cohorte, bref de faire partie du pack. Yaya est un animal profondément social. C’est si important pour elle que j’ai le sentiment que cela déteint sur tout le reste de sa vie.

On cherche donc pour la énième fois à sous-louer ou mieux céder notre bail. Un bel appartement qui s’est révélé une charge de trop… Mais peut-être que vous connaissez quelqu’un qui serait intéressé?

Tout ce que je souhaite pour Yaya en 2015 : qu’elle trouve sa place, qu’elle prenne plaisir à sa vie d’étudiante, qu’elle s’épanouisse et quelle puisse faire cet échange à l'étranger dont elle rêve.

Posté par Parciparla à 08:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



Fin »