La maison que nous avions louée était idéalement située, à l’entrée de Chatham. Trouvée sur Home Away, elle répondait sur photos à nos critères.  Elle était bien en bardeaux de cèdres, dans notre budget (pas évident, la région est chère), offrait juste cinq places et n'était pas sur une route trop passante. La belle surprise fut de constater qu’elle était vraiment en retrait de la route, dans un campground communautaire – c'est-à-dire une co-propriété de petites maisons de vacances, ayant un accès privé à un étang – the White Pond.  

P1140631-001P1140587-001

P1140593-001

P1140594-001P1140938

 

La moins bonne – je m’y attendais un peu vu le prix – est que la maison était vieille, avait besoin de rénos et sentait un peu le moisi… et qu'il manquait clairement un coucher! Mais quand on peut vivre toutes fenêtres ouvertes et prendre tous les repas dans le « porch », entouré de magnifiques hortensias bleus, et avec l'odeur des pins, cela devient un détail. En ce qui me concerne, outre les lits pas trop confortables, j’ai trouvé que le principal inconvénient était plutôt l’écran géant de télévision et bien sûr le câble… Le père et les enfants sont restés scotchés toute la semaine sur Discovery Channel – c’est ça aussi de ne pas avoir de télé à la maison, ça créé une fascination. Et tan-tan, tan-tan, tan-tan (musique de Jaws) c’était cette semaine-là SHARK WEEK. De quoi devenir complètement parano! 

Le thème de notre semaine de vacances était donné… Du coup, Tintin qui n'est déjà pas très porté sur la mer et les vagues -- comme son père du reste, a préféré de loin l'étang, ou il a attrappé pleins de petits poissons (et ou les risques de croiser un requin blanc étaient quasiment nuls). J'avoue que vers 18h après une chaude journée passée sur la plage ventée, et des bains dans l'eau salée plutôt vivifiante, le petit bain dans cette eau transparente et chaude en compagnie des nombreux oiseaux qui y nichent était une vraie récompense...

 

P1140634-001

P1140635-001